L'École de musique traditionnelle permet au nouveaux élèves d'apprendre, selon leur choix, la bombarde, la caisse-claire et la cornemuse.
Les temps d'apprentissages vont ensuite varier suivant l'élève et bien entendu l'instrument ! Les cours quant à eux sont donnés par des intervenants BAS, à savoir Jordane Guilloux en cornemuse, et Ronan Pouliquen en caisse-claire, mais aussi par des bénévoles du bagad aussi bien en bombarde, qu'en caisse ou en cornemuse.

Apprendre la cornemuse écossaise...

L'élève en formation en cornemuse va débuter avec un practice la première année puis au cours de la deuxième année, suivant l'avancée de l'apprentissage, l'élève peut commencer à travailler avec la cornemuse, sans les bourdons tout d'abord. Puis au fur et à mesure du progrès (et de la stabilité du souffle), les bourdons sont rajoutés un à un. L'intégration au bagadig peut se faire au cours ou au bout des deux-trois premières années de l'apprentissage.

La bombarde...

La formation en bombarde peut être plus courte. En effet, l'élève commence avec la flûte Irlandaise puis une fois le doigté bien assimilé, l'élève peut commencer à travailler sur la bombarde. Le gros du travail consiste ensuite à réussir à avoir un bon doigté, un bon son et un bon souffle. L'entrée au bagadig peut elle se faire au bout d'un an et demi, voire deux ans, selon la vitesse de l'apprentissage.

Ou bien la caisse-claire !

L'apprentissage de la caisse-claire est celle qui dure le plus longtemps. L'élève travaille tout le temps (même une fois l'apprentissage fini) avec un practice. Les premières années sont les années de l'apprentissage des bases, et des mouvements (éventuellement très) techniques. Une fois ce travail de longue haleine effectué, l'élève peut rejoindre le bagadig. La formation complète de la caisse-claire peut durer en moyenne entre quatre et cinq ans.

Par ailleurs, il faut savoir que pour faire de la cornemuse, de la bombarde ou de la caisse-claire, aucune connaissance de solfège n'est nécessaire !

Crédit photo : Office du tourisme du Pays des Abers, Patrimoine des Abers, Florian Herry

 

Le Pays des Abers

Magnifique territoire du Nord-Finistère en Bretagne regroupant treize communes, de St-Pabu au Sud à Plouguerneau au Nord en allant jusqu'à Plabennec et Plouguin dans les terres.
Un territoire sur lequel siègent l'Aber Benoît au Sud et l'aber Wrac'h au Nord.
Un territoire sur lequel terre et mer cohabitent, avec des paysages magnifiques qui peuvent être restés sauvages, ou d'autres humanisés qui n'enlèvent rien à leur beauté.
Un territoire sur lequel des superbes plages sont présentes, comme celles de Landéda et Plouguerneau.
Un territoire sur lequel est présent la vallée des moulins, avec près de 160 moulins autour des deux abers.
Un territoire sur lequel l'histoire témoigne du passé avec ses nombreuses chapelles, ses croix en pierres.
Un territoire sur lequel terre et mer sont surplombés par le plus grand phare d'Europe, celui de l'île Vierge à Lilia.
Un territoire sur lequel se trouve le Bagad Pays des Abers.


"Et ben ………….

Comment ne pas bouder le plaisir que cela procure au bagad de vous accueillir de nouveau sur la toile... Le terme adéquate serait IMPOSSIBLE…..
J’ai l’honneur d’être le président d’un groupe en pleine renaissance, beaucoup de changements depuis un an au niveau des départs et des arrivées. Un groupe qui, malheureusement, passe de la seconde à la troisième catégorie, cela va sans dire que le moral des troupes en prend tout de même un coup….. Mais voilà quand on a une bande de d’jeuns bien motivés, cela se traduit par une bonne ambiance au sein du groupe, avec des musiciens à fort potentiel pouvant s’épanouir musicalement. Maintenant à nous de savoir cultiver et de pérenniser tout cela.
Une dernière chose, ce travail passe également par votre soutien, vous, notre public……..Comptant sur votre présence lors de nos divers représentations !

A galon

Prez’"

L'association

L'association du Bagad Pays des Abers est constituée de plusieurs branches selon les niveaux de chaque personne, ce qui permet ainsi à chaque musicien d'évoluer selon son propre rythme.
L'association est donc composée :
• D'une École de Musique Traditionnelle, qui à tous les nouveaux élèves permet d'apprendre les bases de leur instrument.
• D'un Bagadig, qui regroupe les sonneurs de tout âge qui sont toujours en cours d'apprentissage, mais qui fonctionne à la manière d'un bagad.
• D'un Bagad, le groupe mère qui rassemble environ 35 sonneurs.

 

Et voilà !

Une nouvelle saison démarre pour le BPA. Vous pourrez retrouver le bagad et le bagadig lors des manifestations qui auront lieu cette année mais aussi lors du traditionnel concert gratuit de Noël et lors du festival Trouz En Aberiou.

Vous pourrez d'ores et déjà voir le bagad lors des anniversaires des bagadoù de Morlaix et de Landerneau.

A très vite au détour d'un défilé!